freight shipping brokerage north america canada us

Transport routier contre transport ferroviaire

Le grand débat sur le fret se poursuit, opposant les camions aux trains dans la recherche de la stratégie d'expédition la plus efficace. Et tandis que les deux côtés ont leurs mérites, le camionnage reste en tête - représentant 70% de tout le fret transporté aux États-Unis.

Il est vrai que le système ferroviaire domine en termes d'économie de carburant, couvrant 400 tonnes-milles par gallon. Mais alors que les chemins de fer sont idéaux pour transporter de grandes charges à faible coût, ils ne sont pas si adaptés à livrer des commandes plus petites à des locations spécifiques et sont totalement inadaptés pour le transport de marchandises sur de courtes distances. C'est là que le camionnage devient nécessaire, car les camions sont beaucoup plus flexibles quand à leur destination finale et ne nécessitent pas d'infrastructures coûteuses pour y arriver.

La livraison en temps opportun est un autre avantage énorme pour le camionnage, et ce n'est pas quelque chose que le système ferroviaire peut espérer réellement concurrencer un jour. Les camions peuvent s'adapter aux besoins de planification de leurs clients et nécessitent une planification et une main-d'œuvre moins lourdes pour fonctionner. En outre, les aliments périssables sont le plus souvent transportés par camion, car le besoin de mettre des articles en stock rend le rail problématique. Selon l'Association des chemins de fer américains, les produits agricoles représentaient seulement 7,8% du fret déplacé en 2009.

Ainsi, alors que le camionnage et le transport ferroviaire ont certainement leur place dans l'industrie du fret, l'infrastructure de transport ferroviaire nécessite encore des améliorations importantes avant de pouvoir couvrir autant de terrain.